Du Bon Manger – 10 ans de Bon Manger!!!!!

Saluuuuuuuuuut!!!!

Boooooonne fête à nouuuuuus!!! Booooonne FÊÊÊÊÊTE À NOUUUUUUUUS!!!

Heille… Déjà 10 ans que je te partage mes critiques culinaires et mes états d’âme!

Ceci est mon 360ème article… Ça en fait du stock!

Pour souligner l’évènement j’aurais pu te parler du chausson à la Coffee Crisp de chez A&W qui vient de chambouler mon univers :

Check ça :

C’est petit, c’est compact, c’est frit, c’est gras, c’est parfait et ça se mérite un 9.7 / 10 et tu sais pas quoi?

Il était froid!!!!

Je vais y retourner y goûter chaud et ça risque de se mériter un rare 10 / 10!!!!

Mais ce n’est pas suffisant pour souligner les 10 ans de ce blogue…

J’ai déjà fait le meilleur (et le pire) de la décennie et comme je n’ai pas été très productif ces 2-3 dernières années ça serait du réchauffé pas mal…

Tu sais, j’ai parti ce blogue après l’annulation précipitée de l’émission Boutique MC Gilles…

Je peux clamer sans fausse modestie que le segment du Bon Manger était la meilleure partie d’une émission qui aurait pu être bonne, si on nous avait laissé faire ce qu’on voulait…

Mais bon… Toujours est-il que le défunt show de TV m’a permis de trouver ma niche en humour : celle de la bouffe dite ‘trash’…

Parlant de bouffe trash : j’ai goûté à ça l’autre jour :

C’est l’affaire la moins sollicitée au monde…

C’est qui le génie qui s’est levé un matin et qui s’est dit : sais-tu sur quoi on devrait crisser de la poupoudre jaune orange? Sur des phoooooquing pretzels maaaaaaaaaan!

C’était pas nécessaire et les Rold Gold à saveur de fromage se méritent 1/10

Tu vois?

C’est à ça que sert ce modeste espace sur le web : parler du Dark Side of the Food…

Il y a 10 ans, (avant la pullulation des téléphones intelligents et des réseaux sociaux) on parlait beaucoup plus de ce site et je me promenais d’un média à l’autre pour commenter l’actualité gustative.

J’avoue, à l’époque, je voulais faire un maximum de TV pour être juste assez connu pour pouvoir travailler en radio…

Car (du moins dans la grande région de Montréal) pour travailler en radio tu dois faire de la télé…

Un show de TV par-ci, une chronique radio par-là, une citation dans tel ou tel journal mais, tout ça c’est dans le rétroviseur et ça fait bien mon affaire…

J’ai jeté aux vidanges mon rêve de travailler en radio pour me permettre de caresser un autre rêve : ne plus jamais avoir à dealer avec les égos du milieu culturel Québécois.

Sans nommer de noms, je peux te dire que la majorité des veuuuuhdettes que j’ai rencontrées sont d’une laideur intérieure et d’un nombrilisme crasse…

Ça ne se prend pas pour une Aero cassée, je t’en passe un papier…

Tsé, quand tu es chroniqueur auprès d’un animateur bien connu d’une certaine radio d’état et que tu sors du verbatim de ta chronique pendant deux phrases et qu’il vient tout mêlé car ça ne suit pas le texte à la lettre…

Qu’il t’arrête et demande de recommencer l’enregistrement (au moins c’était pré-enregistré) en te demandant si tu sais comment faire de la radio?

Quand tu te retiens de lui gueuler dessus que de lire un texte ce n’est PAS ÇA faire de la radio PIS EN PASSANT DU DÉODORANT ÇA N’A JAMAIS TUÉ PERSONNE, ça gruge par en dedans…

Mais ce n’est rien comparé à ma dernière apparition à la télé (mon avant dernière à vrai dire (la dernière étant moi et mes chums qui chantons Gros Jambon au En Direct de l’Univers de mon BFF MC Gilles (qui ne fait pas partie des veuuuuhdettes laides intérieurement))) qui aura été, en rétrospective, un suicide professionnel.

Tu me vois venir avec mes gros sabots, hein?

Si tu lis ce blogue depuis les débuts tu as très certainement pu constater une certaine haine envers une personnalité Québécoise dont je tairai le nom complet mais dont le prénom est Grégory et si tu es assez DÉBROUILLARD, tu pourras deviner le reste!

Voici donc mon cadeau pour toi pour souligner les 10 ans de ce modeste blogue :

Mon Suicide Professionnel ou Rencontrer Grégory

On m’avait invité à devenir collaborateur régulier à une émission de télé portant le prénom de l’animatrice de ladite émission : Un nouveau segment qui se voulait l’actualité vue de manière culinaire…

À l’émission sont invités dans l’ordre :

-Un jeune magicien / humoriste

-Une très gentille journaliste qui anime une émission d’enquête

-Grégory (dont je tairai le nom de famille)

-Moé

Le trèèèèèèèè sympathique Gregory en bonne veuuuuuudette qui aime donc bien parler de lui-même a été fidèle à sa réputation de verbomoteur et m’a gobé la moitié de mon temps de chronique…

Déjà que en arrivant dans sa loge il m’a claqué la porte au visage lorsque je l’ai salué du fond de la mienne…

Bref, il n’est pas capable de fermer sa crisse de yeule et l’animatrice n’est pas du genre à se modérer non plus…

Il me reste finalement 3 minutes et ce, à la toute fin de l’émission : je vais devoir couper dans le gras…

Je garde donc essentiellement mes blagues sur la corruption libérale…

Juste avant de continuer, on doit se remettre en contexte historiquement : c’était en plein printemps érable et en bon péquiste (de l’aile gauche) je manifestait souvent et j’arborais fièrement le carré rouge…

Je sors mon gros stock :

Oui je suis cuisinier mais je n’ai pas de four (car ce n’est qu’une grosse horloge), des casseroles ça sert à manifester et non à cuisiner…

Je montre quelques produits vraiment weird et ça réagit bien sur le plateau…

Et j’arrive au clou de mon numéro :

J’avais préparé une planche de dégustation qui représentait une rue de la ville de Montréal

-Des petites carottes qui représentaient les cônes oranges

-Les bris sur la route : Un fromage brie (je voulais le faire faire chauffer et le nommer Josélito Briechaud) mais on a censuré cette partie de ma blague))…

-Et au bout de la route c’est bloqué par des carrés rouges (des piments rouges) qui sont donc bien beaux et bons et très pratiques car on peut les porter…

-Je prends alors ledit carré de piment rouge et je l’attache à ma chemise de cuisinier…

Et là vient LA blague qui a dû faire ’tilter’ notre ami Grégory…

-Je brandis un carré de piment vert et je dis : Il y a la version Gilbert Rozon aussi si vos allégeances politiques sont ailleurs…

(Il faut se souvenir que naguère on sollicitait souvent l’avis de Gilbert Rozon et qu’il avait pris position contre les manifestations contre la hausse (brutale) des frais de scolarité).

Je termine ma chronique en distribuant des napkins libérales (des billets de 20$) que je donne en mon nom, le nom de ma femme, le nom de mon chien, mon hamster dans des enveloppes brunes…

Ma chronique se termine, l’émission aussi et tous les invités prennent le chemin des loges à l’arrière…

Pendant le trajet j’entends comme une mouche à marde à deux pouces de mon oreille bzzzzt bazzzzzrt ta cause bbbbzt bzzzzzbécile bzzzzzzz et ça s’intensifie…

Pardon? Dis-je, en me retournant…

Il y a là un Gregory, furieux, qui me dis quelque chose du genre : ‘tu vas aider ta cause imbécile gnagnagna’

Il me suit jusqu’aux loges et il continue de me traiter de tous les noms à partir de la sienne…

(À ce jour je me demande encore si ce sont les jokes sur son partner et ami Rozon, le fait d’avoir porté un carré rouge, les blagues sur la corruption libérale ou un mix de tout ça qui lui ont autant mis le feu au cul… )

Je suis un peu sous le choc et je finis par hausser le ton et à l’invectiver à mon tour.

La gentille animatrice / journaliste (sentant probablement la tension monter) vient me voir pour me raconter que sa grand-mère faisait des tartes au poudding et qu’elle adore la bouffe trash…

Fin de l’histoire, fin de mes invitations à l’émission (nouveau collaborateur mon oeil! Hahahaha!) et fin de Rooster qui essaie de faire de la tivi pour pouvoir faire de la radio…

Alors voilà…

C’était le récit de ma rencontre avec Grégory (dont je n’ai toujours pas nommé le nom de famille!!!!)

Comme le dit le vieil adage anglophone : May the bridges we burn light the way : et sur ma route il fait clair en estie!!!!

Nous voilà 10 ans plus tard avec Charest qui menace de récidiver… Ça va bien mes ami.e.s!

Animateur radio aurait été mon titre idéal mais citoyen ordinaire / auteur d’un blogue culte (on va s’auto-flatter dans le sens du poil) est un pas pire standing social…

J’aime comment la marde ne pogne jamais sur ma page Facebook, ce qui me fait dire que j’ai les meilleurs / meilleuses lecteurs / lecteutatrices au monde et que tu prennes le temps de me lire me touche au plus haut point!

On s’en souhaite 10 autres (et peut-être un beau bouquin pour fêter ça ces 10 ans là… Chu là-dessus!)

Bye bye là!!!!

________________________________________

Martin «Rooster» Roussy

Courriel : martinroussy@hotmail.ca

Facebook : La page OFFICIELLE de ce blogue

Twitter : @martin_rooster

Instagram : @martinrooster

2 réflexions au sujet de « Du Bon Manger – 10 ans de Bon Manger!!!!! »

  1. Ça aurait mérité mieux. J’adorais ton animation au Manchot 🙂 Dire qu’il y a un certain JS dans une émission où ils ne sont plus si jeune qui a repris le créneau de la bouffe trash, mais en total amateur.

    Bonne décennie!

  2. Écoute… je te dis ça d’même mais… Je ne t’ai jamais vu à la télé ou entendu à la radio. J’ai aucun souvenir de comment je me suis mis à recevoir tes blog posts dans mes courriels…

    Mais maudit que j’ai du fun à te lire et ce depuis plusieurs années!

    Vivement une autre décennie à te lire!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s