Du Bon Manger – Macaroni au fromage Cheetos et restants d’été…

Yooooooooooooooooooooooooo!

Une autre longue attente pour toi en attendant que je me dérouille les phalanges…

Merci de ta patience!

À vrai dire cet article est prêt depuis un bout ou presque mais j’ai enlevé la fin qui s’étire trop et qui me vaudra probablement une ‘floppée’ de désabonnements…

Je te publierai ça bientôt en un seul article…

Booooooooon… Allons-y, Alonzo!

On commence avec ce qui aura été LA nouveauté de l’été ; le Mac’N Cheese à saveur de Cheetos audacieusement fromagé.

(J’en profite pour remercier tous mes lecteurs et lecteuratrices qui m’ont envoyé des photos / m’ont exigé une chronique)

BOOM !

MACARONI AU FROMAGE CHEETOS

Sans grande surprise ça se prépare EXACTEMENT comme un Kraffedineur régulier en chauffant les pâtes et en ajoutant du beurre / du lait / la poupoud’ fromagée et ça donne la photo qui suit…

REBOOM!

Voici à quoi doivent ressembler les entrailles de Youppi!

Avant toute chose, je tiens à t’avertir que les petits chunks plus orangés que tu vois ne sont pas des morceaux de Cheetos ajoutés pour faire du croustillant mais bel et bien de la pourdre agglutinée en motons hypersalés… Je l’ai appris à mes dépends!

Côté texture c’est ben correct… Bien gras et les grosses pâtes font un beau changement du Kraffedineur normal et ses petits macaronis faméliques!

Au goût maintenant :

Dès la première bouchée tu ne peux t’empêcher de dire : Wow!!!! Ça goûte VRAI-MENT les Cheetos en chaud et mou…

Dès la cinquième bouchée tu ne peux t’empêcher de dire : Ouain… Ça goûte VRAI-MENT les Cheetos mais en chaud et mou…

Dès la dixième bouchée tu ne peux t’empêcher de dire : Mwouaiiiiiin… Mboooooof… Ça goûte VRAI-MENT les Cheetos mais en tiède et en mou…

Ça goûte donc les Cheetos disposés au grand soleil à 36oC un peu trop près d’une piscine et où les convives s’épivardent en masse en masse!

Première bouchée = 8 / 10

Dixième = 4 / 10

On fait une moyenne? 6 / 10

Pour ce qui est des deux autres saveurs – Jalapeno Y Fait Tu Chaud En 2007 et Fire In The Hole Ton Mac N’ Cheese est rouge comme ton pourtour – je ne les essaierai pas…

Rien qu’une vie à vivre, certes mais j’aimerais qu’elle se prolonge encore un petit peu!

Continuons dans le domaine du macaroni au fromage!!!!

LE MACARONI AU FROMAGE (BLEU) AU POULET BUFFALO

Un matin où je n’avais pas de lunch, je devais passer à la pharmacie…

Croyant devoir me rabattre sur un petit paquet de noix mélangées et un gâteau Vachon, voilà t’y pas que je me rends compte que dans ladite pharmacie il y a un congélateur et dans ledit congélateur il y a des Michelina’s (à genre 5$) et ceci :

‘Nom d’une pipe en bus’ m’écriais-je!

Bien que je sais clairement que ce repas sera la cause d’une éclipse solaire totale dans le petit cours d’eau en céramique des latrines de mon lieu de travail, je ne peux m’empêcher d’essayer du nouveau Bon Manger…

Arriva alors l’heure du midi et je déballai ma subsistance congelée…

Foutaises et balivernes… Ce n’est pas un macaroni au fromage proprement dit mais plutôt des coquilles au fromage !

Réchauffons malgré la trahison…

Piiiiiiiiiiiiitain… C’est chaud dans le gosier mais en même temps pas trop! Un Buffalo bien dosé!

Les croquettes de poulet pané ne sont étonnamment pas trop mollassonnes et la présence du fromage bleu est un beau changement des dîners congelés traditionnels…

(Trigger warning pour les petites natures : une belle grosse dose de T.M.I. s’en vient)

Pour ce qui est de la digestion accélérée de votre humble serviteur, elle est évidemment venue mais sans torrent et sans le besoin d’utiliser la brosse à cuvette, ce qui plu à mon anu…

(Fin du trigger warning… Bande de pleutres / pleutretrices)

Ce plat plaira très certainement à tous les amateurs / amateuretrices de la poutine Buffalo du McDo!

Bravo Crave! Un beau 7.5 / 10

LES GRAINES DE TOURNESOL À SAVEUR DE TACO SUPREME DE TACO BELL

Après presque 10 ans sur ce blog je ne me souviens pas si j’ai déjà fait mon coming out sur le sujet mais, de toutes les chaînes de restos, Taco Bell est ma préférée.

Voilà! C’est dit! (Ou redit… Je ne le sais plus mais je le saurai bientôt car je suis à compiler mes meilleurs extraits pour produire mon livre anniversaire! C’est certain que j’aimerais avoir un maison d’édition (si jamais t’es plogué dans le milieu) mais je ne suis pas prêt à réécrire quoi que ce soit alors ça risque de finir en kickstarter ou peut-être pas! Who knows? Je vais peut-être tout payer de ma poche et m’auto-éditer!)

Anyway… De retour à nos moutons! J’ai eu tout un choc en dégottant ceci au Tigre Géant de Mont-Laurier aka l’asile avec des portes automatiques!

Niiiiiiiiiiice! Des graines de tournesol à saveur de Taco Suprême!

Regardons de plus près.

Graines monstres à saveur double?!?! On dirait plus une catégorie de porn qu’un snack mais bon…

Au goût c’est vraiment pas pire pantoute… On dirait qu’ils ont enduit les graines monstres (tant de blagues pour si peu de temps) de la même mixture que les Doritos à saveur de Tacos et ce n’est pas négatif !

8 / 10

LES STEAKS COWBOY DE LEADBETTER‘S (EXCLUSIVITÉ DU TIGRE GÉANT)

Bon… Autant en terme de qualité gustative qu’en terme de qualité photographique ça périclite notre affaire…

En passant j’ai toujours trouvé que périclite ça sonne comme la découverte d’une nouvelle zone érogène chez la femme… Après le point G : le périclite!!!

C’est lors d’une réunion d’amis que j’ai eu l’occasion de mettre la dent là-dessus et je dois t’avouer que mes appréhensions étaient dans le tapis…

Surtout après avoir constaté que lesdits steaks ne comportaient que 20% de protéines de viande…

Côté un peu plus rassurant : les steaks sont emballés sous vide!

On swing ça dans un poêlon et étrangement, personne ne demande de cuisson bleue ni même saignant…

Là tu ne le vois pas mais les steaks passent de rouge brun foncé à gris béton dans le temps de le dire…

Une copeule d’asperges et hop!

On goûte !

Pis?

Ben… Ce qui est bien avec les appréhensions c’est que c’est toujours plaisant quand le produit s’avère être digeste après tout !

Loin d’être dégeu, c’est un petit steak un peu caoutchouteux mais pas d’un laid choquant pour les papilles…

5 / 10

Le Hamburger du Douche du Beach club

Bon… Estie… Fallait bien que je goûte le hamburger du roi des Douches Québécois aka le dude derrière le branding Douche Day Everyday (disponible chez Douche-Tard (à prononcer à l’anglaise .Dewsh-tôrde))

Voici donc les instructions sur comment cuire le burger du king des abonnés de la voie de gauche su’ l’autoroute car ils ne comprennent pas le principe d’une voie de dépassement pis c’est pas vrai que je vas rouler en ardjère d’in autre char, big!

On déballe le burger du Duc des lunettes à double ponts et on aperçoit que ça vient avec un petit cup de sauce…

On ouvre donc ledit petit cup de sauce qui accompagne le burger du Gérant du paradis de la fausse boule…

Une belle dijonnaise bien appétissante… NOT!!!!

Voici donc le burger du roi des propriétaires de Mitsubishi / Honda Civic / toutes les ostie de chars laittes ak des ailerons jackés / les conduiseux de gros crisses de pickups mais qui ne mettent jamais rien dans la boîte pour pas le scratcher, une fois sorti du micro-ondes…

On soulève le pain et on peut voir que le fromage fondu a bel et bien fondu à l’intérieur du burger de l’Empereur des gensses qui disent YESSSSS à chaque affirmation et qui n’habitent pas forcément la ville de Québec…

On déverse la sauce moutardée à l’intérieur du burger du Grand Sorcier de la Douche-itude dont la formule magique est ‘Une Grainune de Dewshune Qui Grattune Stune Maladiune Veneriune’…

On constate la dichotomie flagrante entre l’image du burger du Dieu des caves et le produit final dudit burger dudit Dieu desdits caves…

Et finalement le goût…

J’en ai mangé des burgers congelés dans ma vie.

Principalement au pays de l’oncle Joe..

Et celui-là vient rejoindre EXACTEMENT les burgers Amaricains à une différence prêt : AUX STATES, MÊME AVEC LE TAUX DE CHANGE, ÇA NE COÛTE PAS PHOQUING 5.75$ POUR UN BURGER CHEAAAAAAP QUI GOÛTE LE MOUUUUUUUU!

Pain? Mou !

Boulette? Mou !

Fromage? Fondu, donc mou !

Sauce? Mou… tarde (excusez-là) et un mélange de beurk, de bof et de voyon’ don’ big, el’ gros, tant qu’à mettre une sauce qui goûte la raie (pas épilée en plus, big!) mets un sachet de mout’ pis un de rel’ ou de Ketch’ eul le gros… Tsé? Big !

Bref… C’est mou, c’est trop chaud malgré que ça a passé rien qu’une minute dans le micro-ondes, ça sent le Sloppy Joe quand ça cuit et la sauce n’est pas nécessaire!

2.6 / 10

Fait que voilà pour aujourd’hui…

Je vais retourner travailler mon prochain texte qui, je l’espère, ne sera pas un suicide social complet…

Cheerio!

________________________________________

Martin «Rooster» Roussy

Courriel : martinroussy@hotmail.ca

Facebook : La page OFFICIELLE de ce blogue

Twitter : @martin_rooster

Instagram : @martinrooster

2 réflexions au sujet de « Du Bon Manger – Macaroni au fromage Cheetos et restants d’été… »

  1. Deux macaronis au fromage en début, je vais ne profiter pour plugger mon nouveau site de reviews de Kraft Dinners de toutes sortes où je trouve d’ailleurs que le Cheetos écœure à la longue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s